QUESTIONNER LE RAPPORT A L’ARGENT DE NOS ENFANTS

Crédit photo : luxstorm

Pourquoi la question du rapport à l’argent est-elle importante de mon point de vue dans un processus d’orientation ? Comment, en tant que parents, ouvrir nos enfants à ce questionnement ?

« Je veux gagner beaucoup d’argent »

Le rapport à l’argent conditionne, parmi d’autres données, les choix que nos enfants vont faire en matière d’orientation. Certains veulent choisir une voie professionnelle qui leur permettra de « gagner beaucoup d’argent ». D’autres n’en ont que faire, ils veulent « juste ce qu’il faut ».

La valeur qu’ils lui accordent dépend de plusieurs choses. De l’éducation reçue ou autrement dit de la place de l’argent au sein de la cellule familiale, du rapport même que nous parents avons avec l’argent. Sommes nous avides, avares, économes, dépensiers, généreux, pauvres, riches, frustrés ? Quelle idée nous faisons nous de l’argent ? Quelle image de l’argent avons-nous véhiculé ? Que représente t-il pour nous ? La sécurité ? Quelque chose de sale ? La servitude ou au contraire la liberté ?

Nous suffit-il d’avoir de quoi satisfaire nos besoins primaires, sommes nous adeptes de « L’argent ne fait pas le bonheur » ou au contraire courons nous après l’argent, soit parce que lui seul peut nous permettre de réaliser certaines de nos aspirations ou encore parce que nous souhaitons pouvoir nous offrir tout ce que nous convoitons ? A moins que la représentation que nous avons de notre propre valeur ne soit proportionnelle à la taille de notre compte en banque ?

 Avons nous peur de manquer ? Peur du lendemain ? Souhaitons-nous intimement que nos enfants gagnent bien leur vie ou la gagnent mieux que nous ? Et que signifie « bien » ou « mieux » ?

Avons-nous souffert de la pauvreté ou au contraire avons-nous grandi nous-mêmes dans l’opulence ? A moins que ce ne soit la voie du milieu ?

Je pourrais continuer ce questionnement mais je vais arrêter là ! 😉

Le rapport de nos enfants à l’argent est conditionné par l’histoire familiale car c’est au sein de la famille que se transmettent les valeurs. Un rapport qu’ils copieront ou dont ils se démarqueront plus ou moins par rejet.

Mais la société dans son ensemble forge le rapport de chacun avec l’argent. La société de consommation et de l’image y contribue sans nul doute beaucoup. Via la publicité notamment. En suscitant des envies, des désirs qui ont un coût. En faisant étalage à la fois de la misère humaine mais aussi des bonnes et grandes fortunes de ce monde. En montrant le pouvoir qu’il permet.

L’argent est souvent lié au statut social, comme chacun le sait. Et avec lui, le besoin de reconnaissance sociale, le symbole de réussite qu’il peut représenter ou de sa propre valeur. En bref, l’argent est l’objet de bien des projections.

Réfléchir et faire réfléchir

Alors comment ouvrir notre enfant à ce questionnement ? En nous posant nous-mêmes la question de notre rapport à l’argent. Puis en observant notre enfant et en lui tendant un miroir (le mot réfléchir n’a t-il pas un double sens évocateur ?)

Comment gère t-il son argent de poche ? L’argent qu’il a sur son compte en banque ? Quelles sont ses demandes, ses besoins ? Comment se sent-il quand il n’obtient pas ce qu’il désire, par exemple la dernière paire de Nike qui vient de sortir ? L’idée n’est pas de juger mais de le faire se questionner sur son rapport à l’argent dans les occasions que nous offrent le quotidien. Et puis pourquoi pas lui parler de notre propre histoire avec l’argent, comme un leg qui peut lui permettre d’éclairer son propre chemin et ses propres choix.

Quant il s’agit de choisir un domaine d’activité, un métier, une formation, la question de la rémunération potentielle est bien une vraie question. Au-delà de cela, la question des moyens se pose aussi, évidemment, car les études ont un coût, plus ou moins élevé.

L’argent est donc, qu’on le veuille ou non, au centre de l’orientation.

Laisser un commentaire

Soyez prévenu(e) dès que je publie un nouveau contenu et recevez gratuitement mon guide Cliquez ici
Hello. Add your message here.