Mon orientation scolaire, une recherche de liberté

Le témoignage de Sandrine

Voici le témoignage de Sandrine, créatrice d’harmonie intérieure (personnes) et extérieure (espaces), blogueuse (Yllaé Feng Shui et Ma Vie Ma Déco), scénariste de fictions radio. 

« J’ai des amis qui ont toujours su ce qu’ils voulaient faire dans la vie ou au moins dans quel domaine ils voulaient s’orienter. Ce n’était pas mon cas. Une élève attentive et curieuse, sans rêve ou idéal professionnel

A l’époque j’ai choisi ma filière lycée (sciences) pour garder un choix pour plus tard, quand je saurai (enfin) ce que je voulais faire. Après le bac, je me suis à nouveau retrouvée devant un choix, sans plus d’informations sur ce que j’aimerais faire vraiment. J’avais demandé une dizaine de formations différentes, et parmi celles où j’étais retenue, j’ai choisi avec les éléments dont je disposais à l’époque : une filière courte (bac+2) pour être financièrement indépendante rapidement, un DUT plutôt qu’un BTS pour sortir de l’ambiance « lycée », une ville moyenne pour avoir plus facilement une chambre en cité U, la discipline qui me plaisait le plus… 

Une fois ce diplôme obtenu (DUT Génie Thermique et Energie), je n’avais pas d’idée de quoi faire avec… ça a donc été l’occasion de partir un an à l’étranger comme jeune fille au pair. Une nouvelle expérience, et toujours cette recherche d’une passion, d’un métier qui me ferait rêver. J’ai ensuite trouvé un emploi, et commencé un premier métier (technicienne en bureau d’études bâtiment) que j’ai gardé pendant 19 ans, tout en changeant de poste et de structure (de technicienne à chargée d’affaires et gérante de société). 

Durant toutes ces années passées à chercher ma passion, j’ai suivi diverses formations en parallèle de mon travail à plein temps. Je dis souvent que je suis bac+2+2+++, car toutes les formations que j’ai suivies étaient des filières courtes. J’ai eu un diplôme en langue et civilisation hébraïque (DULCO), en conception de bâtiments passifs, en décoration d’intérieur et paysagisme, en Feng Shui Traditionnel, en analyse de personnalité… et ce n’est pas fini (psychologie positive et intelligence émotionnelle en cours !) !

Avec le recul, je me rends compte que j’ai passé des années à chercher quel métier me plairait toute ma vie, et que maintenant, plus de 20 ans après avoir passé mon bac, j’ai enfin réalisé que je peux faire plusieurs métiers. L’un après l’autre ou en même temps. 

Car c’est cela que j’ai cherché. La liberté d’essayer. De me tromper. De recommencer. De tester autre chose. De changer d’avis. De construire ma vie, avec mes expériences, ma personnalité et mon chemin de vie individuel. Ce qui fait que je suis la personne unique que je devais être. » 

Réagissez au témoignage de Sandrine dans les commentaires ! 😉

Et si vous aussi, en tant que lecteurs et/ou abonnés, vous souhaitez témoigner sur votre vécu en matière d’orientation ou celui de votre/vos enfant(s), il vous suffit de m’envoyer votre témoignage à carole@jaimemonavenir.com avec votre prénom, votre âge et votre lieu d’habitation.

Une réflexion sur “Mon orientation scolaire, une recherche de liberté

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *