Ergothérapeute : un métier rare créateur de valeur

Vous pouvez écouter ce podcast en live en cliquant sur le bouton Play en haut ou le télécharger sous format MP3.

Le métier d'ergotherapeuteIl est des métiers comme celui-là  qui, en toute discrétion, permettent à à bon nombre d’entre nous d’améliorer leur quotidien mais aussi de donner ou de redonner du sens à  nos vies…

Je vous propose une petite sélection des trouvailles que j’ai faites sur le net à  propos de ce métier.

Qu’est-ce qu’un ergothérapeute ?

L’ergothérapeute est décrit, dans les fiches métiers que l’on trouve sur les sites les plus connus (ONISEP, CIDJ etc.) comme un professionnel de santé qui permet aux personnes souffrant d’un handicap moteur ou neuropsychologique de récupérer, grâce à  des activités manuelles et artistiques ciblées en fonction de leurs besoins, une autonomie dans leur fonctionnement quotidien.

En effet, c’est un métier de rééducation. Mais je trouve que la définition qu’en donne l’ANFE (Association Nationale Française des Ergothérapeutes) est beaucoup plus large et inspirante.

Extrait : « L’ergothérapie vous permet de résoudre les problèmes qui vous empêchent d’accomplir les choses qui vous tiennent à coeur. »

L’aspect préventif et éducatif de l’ergothérapie

Il n’est pas, à  mon sens, suffisamment mis en valeur dans les descriptions que l’on trouve du métier. Pourtant, il est réel ! Vous en serez convaincus en visualisant ces vidéos de Josiane Caron Santha, qui, sur sa chaîne You Tube, et avec son charmant accent canadien, propose tous un tas d’astuces pour un meilleur développement de nos enfants et adolescents. Elle a en effet choisi de développer son expertise avec cette tranche d’âge.

 

Ce qui est génial, c’est que nous pouvons tous bénéficier des apports de l’ergothérapie pour améliorer notre bien-être, même si nous n’avons pas de handicap.

Un métier encore confidentiel

Ce métier encore méconnu en France est rare par son nombre de praticiens, puisqu’on recensait au 1er janvier 2016, 10417 professionnels seulement, même si la courbe ne cesse de progresser depuis quelques années !

La formation

Du coup, l’horizon de cette profession paramédicale, qui s’exerce après avoir obtenu un diplôme d’état (DE), est plutôt ouvert. Pour en savoir plus sur la formation initiale d’ergothérapeute, cliquez ici.

Les conditions d’exercice

On peut l’exercer en tant que salarié(e), dans le secteur public ou privé, ou encore en libéral, tout comme le métier d’infirmier(e). Les revenus en libéral sont en général plus élevés que lorsque l’on est salarié, où l’on démarre au SMIC !

L’évolution professionnelle

Grace à  son expertise et avec de l’expérience, l’ergothérapeute peut travailler avec des experts en ergonomie, des urbanistes, des designers en mobilier etc. Ce sont donc des perspectives d’évolution assez variées et enrichissantes qui s’offrent à  lui.

Les pré-requis pour exercer

Pour exercer ce métier, il faut :

  • pouvoir affronter sans crainte le handicap
  • posséder des qualités humaines telles que l’écoute, l’attention, la patience…
  • Être capable d’ingéniosité et de créativité pour trouver des solutions sur mesure aux patients
  • avoir un vif intérêt pour les activités manuelles et créatives
  • avoir besoin de se sentir utile
  • avoir envie de travailler en équipe

Enfin…

Je vous laisse avec une dernière vidéo métier que j’ai sélectionnée pour vous car je trouve ce témoignage plutôt pertinent.

Si vous avez aimé cet article, surtout partagez le !;-)

Laisser un commentaire

Soyez prévenu(e) dès que je publie un nouveau contenu et recevez gratuitement mon guide Cliquez ici
Hello. Add your message here.