Du textile à la cuisine en passant par la finance

Le témoignage de Valérie

Voici le témoignage de Valérie, créatrice du blog 123degustez.fr

« Quand je repense à mon orientation après le bac à 17 ans ½… J’adorai les jeunes enfants et ma mère m’avait toujours vu puéricultrice. Je ne m’étais pas donc pas posée de questions, je m’apprêtais à être puéricultrice. Grande timide, lorsque j’ai su qu’il fallait faire des études d’infirmières au préalable, j’ai reculé net.

Du coup, aucune idée d’orientation. Juste une envie de quelque chose de créatif, ce qui n’était pas concevable pour mon père.

Me voilà donc pour une 1ere année de pharmacie. Un fiasco et j’ai arrêté en cours d’année.

Puis me vint une forte envie de travailler dans le secteur de la soierie lyonnaise. Véto de mon père car ce secteur est sinistré. Apres négociation, cela pourra être revu après des études « sérieuses ».

Introvertie et toujours très timide, me voilà donc pour un BTS de comptabilité puis un DECS et une préparation pour l’expertise comptable. Mais quelle horreur, la comptabilité, surtout dans un cabinet d’expertise il y a 30 ans !

Après d’âpres négociations avec mon père, j’ai pu alors faire un 3eme cycle, dans une école nouvellement créée (devenue très prestigieuse depuis) : l’Institut Français de la Mode.

Ce qui a débouché sur un job de responsable de collection dans la soierie.

Mais le secteur était vraiment sinistré ….

Apres mon divorce, seule pour élever mes 2 filles, j’ai repris ma 2eme casquette pour être responsable administratif et financier pendant une douzaine d’année. Perfectionniste, je trouvais un intérêt dans ce job où j’apprenais beaucoup. Mais alors question créativité….

Cela s’est soldé par un grave burnout.

Et maintenant, me voici blogueuse culinaire :-))

La cuisine est ma passion. Mes qualités d’organisation et mon perfectionnisme, mon plaisir d’apprendre, même à 55 ans, ma volonté d’aller au fond des choses font que j’adore ce que je fais. Je peux exprimer ma créativité dans les recettes et les photos.

Mais je n’aurais jamais pu l’imaginer il y a 35 ans !

Internet n’existait pas, je n’avais jamais cuisiné chez ma mère, j’étais d’une timidité maladive…

Pour moi, la première chose à faire pour me guider pour trouver ma voie aurait été de m’aider à vaincre cette timidité. J’ai même toujours cru que j’étais bête ! Alors que, depuis peu, je sais que j’ai plutôt un QI largement au-dessus de la moyenne.

Et ensuite, de m’aider à réfléchir sur mes capacités plutôt que de chercher un métier. »

Réagissez au témoignage de Valérie dans les commentaires ! 😉

Et si vous aussi, en tant que lecteurs et/ou abonnés, vous souhaitez témoigner sur votre vécu en matière d’orientation ou celui de votre/vos enfant(s), il vous suffit de m’envoyer votre témoignage à carole@jaimemonavenir.com avec votre prénom, votre âge et votre lieu d’habitation.

Une réflexion sur “Du textile à la cuisine en passant par la finance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *