Réforme de l’accès à l’Université : le point sur ce qui attend vos enfants

Réforme de l'accès à l'Université
Crédit photo : thelester

Vous avez probablement entendu parler de la Réforme de l’accès à l’Université. A l’heure où j’écris ces lignes, le projet de loi s’apprête à être présenté au Conseil des Ministres (le 22/11/2017) après avoir reçu un avis négatif du HCE (Haut Conseil à l’Education) puis un avis favorable du CNESER (Conseil National de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche).

Le point sur ce qui va changer pour les lycéens et étudiants et ma lecture   sur ces différentes mesures.

Pour comprendre les raisons principales qui motivent cette réforme, je vous renvoie à mon article précédent : HARO SUR APB : L’ARBRE QUI CACHE LA FORÊT

QUELLES FILIERES SONT CONCERNEES PAR LA REFORME ?

La réforme ne concerne pas les filières dites sélectives (c’est-à-dire celles dans lesquelles une sélection s’opère sur dossier et qui peuvent refuser une candidature) : les CPGE  (Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles ), les IUT (Instituts Universitaires de Technologie), les STS (Sections de Techniciens Supérieurs)…

Sont donc concernées par la réforme les filières non sélectives comme la Licence. Read More

HARO SUR APB : L’ARBRE QUI CACHE LA FORÊT ?

Haro sur APB : l'arbre qui cache la forêt ?
Crédit photo : johnyksslr

Le fameux portail APB (Admission post Bac) permettant aux futurs bacheliers une pré-inscription en 1ère année d’enseignement supérieur est en voie d’extinction, en tous les cas dans sa version actuelle. Vos enfants ont peut-être du en passer par APB, tout comme Zoé et Tanahé, qui dans ces vidéos, m’ont fait part de leur expérience. Ou alors, ils sont peut-être en terminale cette année et vous vous demandez à quelle sauce ils seront mangés, avec la réforme en cours de l’entrée à l’université pour 2018, annoncée par la ministre de l’Enseignement supérieur, Mme Frédérique Vidal. Read More

Mon défi vidéo : l’interview bonus de Thibault, futur infopreneur

Retranscription de l’interview


T: Thibault ; C : Carole

C: Bonjour bienvenue sur le blog jaimemonavenir.com, alors aujourd’hui je réalise une interview à distance, je suis avec Thibault, bonjour !

T: Bonjour !

C : Alors Thibault, je te présente brièvement, tu as 24 ans, tu viens de finir ton Master 2 en école de commerce…

T: C’est ça.

C: …en marketing plus précisément, que tu as réalisé en alternance, donc tu m’as expliqué que tu étais en formation au Havre et que tu avais une entreprise à Lyon, donc tu voyages pas mal…

T: On fait un peu de trajet, on connait bien la SNCF…

C: C’est ça ! (rires)

T: Et du coup cette société aide des TPE-PME dans leur communication sur Internet, notamment via différentes solutions qui vont les accompagner, l’idée c’est vraiment de tout simplifier pour qu’une personne qui n’a aucune connaissance en marketing puisse réussir comme les autres, voilà.

C: Oui d’accord, ils proposent des solutions, des pack en fait …

T: Ce n’est pas tout à fait un pack, c’est une interface avec différents modules et donc la personne prend un abonnement sur 1 an, elle est guidée avec différentes actions qui vont lui dire exactement quoi faire pour notamment être bien référencée sur Google et puis derrière il y a différents outils comme des CRM, des choses comme ça, de l’emailing aussi, qui vont leur permettre de…comment dire, de rester en contact en fait avec leurs clients, via les emails qu’ils ont pu capturer via leur site Internet.

C: D’accord, très bien. Donc on va revenir un peu sur tes études. Qu’est-ce qui t’a motivé à faire ces études là ?

T: Alors moi ce qui m’a motivé c’était l’aspect concret, je voulais quelque chose de très concret, j’ai fait une seconde générale, tout ce qui était très très théorique ça ne me plaisait pas trop. Read More

Chloé deviendra t-elle professeur d’anglais ?

Vous pouvez écouter ce podcast en live en cliquant sur le bouton Play en haut ou le télécharger sous format MP3.

Drapeau anglais
Crédit photo : terimakasih0

Retranscription du podcast 

Chloé écrit :

Bonjour Carole,

J’ai 20 ans et je suis tombée par hasard sur votre blog. Je sais qu’il s’adresse aux parents mais personnellement, j’y trouve aussi des choses qui m’ouvrent l’esprit ! Et là je suis un peu en panne, alors je me suis dit que vous pourriez peut-être m’aider !

Je suis en LLCE (Langues, littératures et civilisations étrangères) parce que j’adore l’anglais et mon idée était de devenir professeur d’anglais. Mais plus j’avance et moins j’ai envie d’aller vers l’enseignement parce que si c’est pour me retrouver dans un collège difficile…J’aime beaucoup la psychologie et je me demandais dans quelle mesure je pourrais allier ces deux centres d’intérêt que j’ai. Mes recherches n’ont rien donné pour le moment ni les gens que j’ai rencontrés. Avez-vous une idée ? Merci !

Read More

10 exemples de questions pour trouver sa propre voie

10 exemples de questions pour trouver sa voie
Crédit photo : geralt

Le questionnement est au centre de la démarche d’orientation. Cela, tout le monde peut en convenir n’est-ce pas ? Qui suis-je ? Où vais-je ?… Seulement, quelles sont les bonnes questions que votre enfant (ou vous-mêmes d’ailleurs si vous êtes dans une phase de réorientation)  pouvez vous poser ?

L’expérience précède les questions

Souvent, on voit des personnes, qui, plus ou moins sur le tard, réalisent qu’elles se sont égarées, qu’elles ne se sont pas suffisamment écoutées lorsqu’elles étaient jeunes et qui sont parties sur des rails qui ne leur convenaient pas…par peur, par conformisme, par conditionnement ou pour coller à l’image parentale…Peut-être que c’est votre cas ? Et en réalisant cela, certaines d’entre elles opèrent un virage à 380°, surprenant tout leur entourage ! On les entend dire « Je ne me suis pas posé(e) les bonnes questions… », alors quelles sont ces  » bonnes  » questions ? Existent-elles seulement ?  

Je pense qu’en effet, il y a des questions qui ouvrent la réflexion, qui encouragent à approfondir la connaissance que l’on a de soi et qui, dans ce sens, sont utiles et essentielles dans un processus d’orientation. Mais il peut être très difficile d’y répondre. Pour y arriver, il faut partir de l’expérience, de la mémoire que l’on en a lorsqu’elle est passée, et cette mémoire se situe aussi dans le corps ! C’est l’histoire de Damien qui raconte que chaque semaine, lorsqu’il joue au hand avec son équipe, il est heureux, il éprouve des sensations et des émotions agréables. Il peut partir de cette expérience là pour cerner certains de ses besoins, certaines de ses valeurs…

Plus on fait marcher nos sens, plus on est en éveil dans toutes les expériences que l’on vit, plus on est conscient de ce qui nous traverse au coeur même de l’expérience (nos sensations, nos émotions, nos pensées…), plus on apprend à se connaitre et à identifier ce que l’on veut. C’est l’histoire de Samira qui rencontre un ancien copain de classe qu’elle n’a pas vu depuis longtemps dans la rue et qui se rend compte qu’elle est très mal à l’aise, elle a les mains moites, elle bafouille, ne sait pas quoi dire, a le coeur qui s’accélère. Elle se sent gênée, empruntée, frustrée…Des pensées la traversent « Il a vachement grossi », « Qu’est-ce qu’il va penser de moi ? », « Mais il est bourré de préjugés ce mec ! ». Ces sensations, émotions, pensées parlent d’elle. Ce sont des signaux à décrypter, révélateurs de ce qu’elle est, de ses principes, croyances, valeurs, besoins, sensibilité… à un moment donné.

Il devient alors plus facile de répondre à des questions sur nous-mêmes,  pour faire des choix, qui ne sont de toute façon jamais définitifs ! On peut se connecter à la fois à cette petite voix intérieure (qu’on appelle aussi l’intuition ou le coeur), aux signaux que nous envoie notre corps et enfin à notre raison…C’est le trio gagnant : tête, coeur, corps ! Read More

Mon défi vidéo : l’interview de Marie, 24 ans, étudiante et blogueuse

Retranscription de l’interview

C: Carole ; M : Marie


C: Bonjour c’est Carole du blog jaimemonavenir.com, je suis ravie de vous retrouver aujourd’hui pour la dixième et dernière interview de mon défi du mois de juillet donc je suis super contente parce que j’aurais réussi à relever ce défi, si vous avez manqué l’explication de ce défi, vous avez accès sur ma chaine You Tube à la vidéo dans laquelle j’explique mon défi et puis vous avez accès aussi aux 9 interviews que j’ai pu faire précédemment de jeunes au sujet de leur orientation. Alors aujourd’hui c’est la dixième et je suis avec Marie, bonjour Marie !

M: Bonjour Carole !

C: Merci, merci infiniment  d’avoir accepté cette interview, alors Marie, je vais te présenter succinctement, tu as 20 ans, tu es étudiante dans l’immobilier en alternance et tu es aussi blogueuse comme moi, tu as deux blogs qui sont sur le thème du développement personnel donc tu vas avoir l’occasion ensuite de nous en parler. Alors première question  Marie déjà, qu’ est-ce qui t’a motivée à faire des études dans l’immobilier ?

M: Alors il faut savoir que j’ai un parcours un peu atypique, j’ai eu un Bac littéraire, j’étais dans un lycée militaire, donc bien cadrée, donc à priori j’avais déjà une voie qui était tracée donc moi ce que je voulais faire depuis petite c’était du droit, je voulais être avocate.

Finalement j’étais dans une très bonne faculté de droit, j’étais en double diplôme droit français, droit espagnol, la première année ça c’est bien passé mais difficilement donc finalement j’ai redoublé avec 2 matières à repasser et au cours donc de ma deuxième année où je n’avais quasiment aucune matière, je me suis dit bon tant qu’à faire, je vais faire quelque chose qui sort un peu de l’ordinaire et me rendre utile, j’ai fait un service civique au sein de la brigade des sapeurs pompiers de Paris pour rester un peu dans le cadre militaire.

Ca a été super intéressant, j’ai énormément appris sur moi-même et finalement je me suis rendue compte aussi que le droit ça ne me plaisait pas  dans le sens où je n’étais pas épanouie alors que je l’étais pendant mon service civique et du coup j’ai cherché dans quel domaine je pourrais me sentir bien tout en faisant une profession dans un secteur porteur. Read More

Mon défi vidéo : Julien, 23 ans, souhaite se lancer dans l’entreprenariat

Retranscription de l’interview


C: CaroleJ: Julien

J: Bonjour, bienvenue sur le blog jaimemonavenir.com, aujourd’hui je vais participer à la 9ème interview du défi vidéo de Carole, la créatrice du blog, bonjour !

C: Bonjour Julien ! (rire), alors merci d’avoir fait une petite présentation à ma place !

J: Ben c’est la division du travail, c’est normal…(rires), il faut bien participer un petit peu à la vidéo !

C: Super ! Alors Julien, merci d’avoir accepté déjà d’être interviewé…

J: Pas de problème !

C: Alors tu vas nous expliquer ce qu’a été ton parcours scolaire depuis le collège déjà…

J: Alors mon parcours scolaire depuis le collège…moi on m’a orienté en fait en filière générale parce que j’avais déjà un objectif étant petit, je voulais faire enseignant, donc on m’a conseillé de faire la filière générale donc je suis allé en filière générale et comme je voulais devenir à la base enseignant en mathématiques, j’ai donc choisi de partir en seconde scientifique pour évoluer un petit peu et finalement décider de m’orienter en physique chimie parce que je déteste les cours, je déteste rester assis et écouter ce qui se passe. J’aime faire des choses et c’est le moment où en seconde, arrivent les classes de travaux pratiques, donc c’était là le plus intéressant pour moi, c’était justement faire l’expérience jusqu’au bout, manipuler, voir ce qui arrive et pourquoi. Read More

Mon défi vidéo : interview d’Emma, 15 ans, apprentie peintre

Retranscription de l’interview

C: Carole ; E: Emma


C: Bonjour c’est Carole du blog jaimemonavenir.com, et aujourd’hui je vous fait une courte vidéo pour vous présenter une jeune fille que j’ai eu la chance d’interviewer il y a de cela une dizaine de jours au bois de Vincennes dans le cadre de de mon défi vidéo du mois de juillet 2017.

Elle s’appelle Emma, et Emma en fait je l’ai rencontrée il y a à peu près 1,5 an de cela alors que j’étais encore développeur de l’apprentissage dans un CFA (centre de formation d’apprentis) et en fait Emma, lorsqu’elle s’est présentée à moi, elle n’avait que 14 ans, elle était alors en 4ème et elle souhaitait candidater, entrer au CFA pour préparer un diplôme, apprendre le métier de peintre en bâtiment, voire poursuivre des études supérieures par la suite, en tous cas apprendre dans un premier temps le métier de peintre en bâtiment via l’ apprentissage, elle souhaitait travailler, être en alternance et elle était très déterminée.

Et je trouvais que son parcours parce qu’elle a vraiment un profil atypique par rapport aux jeunes que j’avais l’habitude de recevoir et qui candidataient au CFA pour devenir peintres en bâtiment parce que déjà c’est une fille, évidemment il y a peu de filles dans ce milieu là encore aujourd’hui, elle était toute jeune, toute mignonne, vous allez voir et très déterminée, voilà. Et donc je trouvais que son parcours était intéressant, j’avais envie de le partager avec vous, donc je l’ai rappelée et j’ai eu un contact avec elle et sa maman qui ont tout de suite dit oui pour une interview et je les en remercie ! Et donc je vous laisse écouter, elle nous parle de son parcours et de ses projets. 

*****

C : Bonjour Emma, contente de te retrouver ! 

E: Bonjour,

C: Alors on va parler un peu de ta situation actuelle, là tu viens de terminer ta première année de CAP Peinture en apprentissage, donc tu es dans un CFA (centre de formation d’apprentis) et tu vas donc passer en seconde année de CAP.

C: C’est ça !

C: Qu’est-ce qui a motivé ton choix d’entrer dans la voie professionnelle ? Read More

Mon défi vidéo : Pour Tanahé, 17 ans, ce sera l’évènementiel

Retranscription de l’interview web

C: Carole ; T: Tanahé


C: Bonjour c’est Carole du blog jaimemonavenir.com, je suis contente de vous retrouver pour la 7ème interview de mon défi et aujourd’hui c’est une interview un peu particulière parce que c’est une interview web, à distance et je suis avec Tanahé, qui n’est autre que ma cousine en fait mais qui habite à 350 km de chez moi donc voilà c’est la raison pour laquelle c’est une interview à distance, bonjour Tanahé !

T: Bonjour

C : Comment vas-tu ?

T: Ben très bien

C: Très bien,  alors on va te présenter brièvement donc tu as 17 ans, tu habites à Lunéville, en Meurthe et Moselle et tu viens de passer ton bac ES, économique et social, que tu as brillamment obtenu puisque tu as eu une mention bien.

T: Oui

C: Alors on va rentrer tout de suite dans le vif du sujet, lorsque je te parle orientation, qu’est-ce que ça t’évoque spontanément ?

T: Eh bien le métier que je vais faire plus tard tout simplement, le domaine dans lequel je vais travailler, ce qui va me permettre de gagner ma vie, si ça va me plaire etc., voilà c’est ce que m’évoque l’orientation.

C: Très bien, et quand je te parle avenir ?

T: Ben c’est à peu près la même chose, c’est ce que je vais devenir, si je vais être heureuse avec le métier que je vais faire notamment, si ça va me plaire et tout simplement si j’arriverai à gagner ma vie tout en étant heureuse quoi…

C: Très bien donc il n’y a pas d’angoisse ou de sentiment particulier par rapport à ces questions ?

T: Ben si, de l’angoisse non mais je me pose des questions, je ne sais pas de quoi est fait l’avenir mais non je ne suis pas angoissée, je vais tout donner pour faire en sorte que ça se passe bien et puis voilà !

C: Bien alors on va revenir sur ton expérience APB puisque tu as fait cette expérience cette année, comment ça s’est passé pour toi APB (Admission Post-Bac) ?

T: Ben pour ma part plutôt mal en fait… Read More

Mon défi vidéo : Agathe, 16 ans, entre droit et design

Retranscription de l’interview

C: Carole ; A: Agathe


C: Bonjour c’est Carole du blog jaimemonavenir.com, et aujourd’hui je réalise la 6ème interview de mon défi vidéo, donc 6 interviews sur 10 et je suis en compagnie d’Agathe, la sœur de Zoé, donc Zoé que j’ai interviewée précédemment, si vous n’avez pas vu cette vidéo, courez la voir,  Agathe bonjour !

A: Bonjour

C : Alors est-ce que tu peux te présenter ?

A: Oui donc moi c’est Agathe, j’ai 16 ans, j’habite à Paris et je suis au lycée Georges Brassens dans le 19ème arrondissement.

C: D’accord, tu étais en quelle classe cette année ?

A: Là j’étais en 1ère L, j’ai passé mon Bac de français cette année.

C: 1ère L, ta sœur nous en a parlé ! (rire). Alors on va revenir un petit peu en arrière, faire un petit feed-back, en 3ème, est-ce que tu t’es posée des questions, voie générale et technologique, voie professionnelle, ou pas ?

A: Ben en fait j’étais dans un collège à horaires aménagés depuis la 6ème et du coup je ne me voyais pas du tout revenir dans des horaires normaux, 8h-18h je sais que ça ne me convient pas et que je n’aurais pas supporté, du coup ben c’était assez logique de continuer dans cette voie d’horaires aménagés au lycée et après le choix qui s’est posé c’était juste le choix du lycée parce qu’à Paris il y en a 4 qui proposent ça, 2 c’est TMD (techniques de la musique et de la danse) et je préférais passer un Bac général donc j’ai choisi le lycée Georges Brassens qui me permettait de faire un Bac général en continuant mes activités avec pas beaucoup d’heures quoi. Read More

Mon défi vidéo : Zoé, 16 ans, veut devenir CPE

Retranscription de l’interview

C: Carole; Z: Zoé


Bonjour c’est Carole du blog jaimemonavenir.com, je suis ravie de vous retrouver pour la 5ème interview de mon défi vidéo du mois de juillet, et aujourd’hui je suis en compagnie de Zoé, bonjour Zoé ! 

Z: Bonjour

C : Merci de m’accueillir chez toi…

Z: De rien !

C: Alors on va parler orientation, est-ce que tu peux te présenter déjà ?

Z: Alors je m’appelle Zoé, j’habite à Paris et là je vais rentrer en classe de 1ère STMG

C: 1ère STMG, alors est-ce que tu peux nous rappeler ce que c’est que STMG ?

Z: Ce sont les sciences et techniques du marketing et de la gestion

C: Du management 

Z: Oui, pardon !

C: Du management et de la gestion, d’accord, alors on va revenir un petit peu sur ton parcours antérieur, c’est-à-dire le collège, comment ça s’est passé pour toi en 3ème quand il a fallu choisir entre la voie générale et technologique et la voie professionnelle ?

Z: Je ne me suis pas trop posée de questions, j’ai voulu faire générale pour pouvoir après…avoir le choix et pas choisir une voie professionnelle…

C: Tout de suite ?

Z: Oui, parce que je n’étais pas…je ne suis pas encore sûre de moi…et j’ai préféré avoir le choix.

C: Très bien, pas de questionnement particulier à ce niveau là, est-ce que tu es partie dans ton lycée d’affectation ?

Z: Non pas du tout parce qu’en fait, je fais du chant à l’orchestre de Paris et du coup ça prend beaucoup de temps…et ma sœur était déjà en horaires aménagés…et en fait tu travailles de 8h à 12h50 et après l’après-midi, tu fais tes activités et je me suis dit que ça pouvait me correspondre et du coup ben j’ai mis ça en choix… Read More

Mon défi vidéo : le parcours de Sven, 23 ans, orienté en Bac pro Commerce

Retranscription de l’interview

C: Carole ; S: Sven


C: Bonjour c’est Carole du blog jaimemonavenir.com, on se retrouve aujourd’hui pour la 4ème interview de mon défi et je suis avec Sven, bonjour ! 

S: Bonjour

C : Alors on est dans son jardin, en compagnie des poules, il faut beau donc c’est super, merci d’avoir accepté de répondre à mes questions, est-ce que tu peux te présenter Sven ?

S: Oui bien-sûr, alors je m’appelle Sven Rigaud, j’ai 23 ans aujourd’hui, j’habite à Fontenay sous bois 94120, et en ce moment je travaille au Joker de Paris qui est une boutique de jeux de société pour enfants et un peu de tout qui se trouve à peu près à côté du BHV.

C: D’accord, alors on va revenir un peu sur ton parcours depuis la 3ème, alors tu sais qu’en 3ème…

S: Ca remonte !

C: Oui ça remonte, alors tu te souviens qu’en 3ème, on est censé choisir entre la voie générale et technologique, la voie professionnelle ou alors on peut arrêter l’école, comment ça s’est passé pour toi ?

S: J’aurais bien aimé faire général et technologique en fait ! Moi je suis parti en commerce parce que je ne savais pas du tout ce que je voulais faire en fait donc ma…comment ça s’appelle, ma conseillère en fait elle m’a dit d’aller, comme tous ceux qui ne savent pas quoi faire en fait, on a été envoyés en commerce. Read More

Interview Zoé, 17 ans, qui a choisi une licence d’études théâtrales

Retranscription de l’interview

C: Carole ; Z: Zoé


Bonjour c’est Carole du blog jaimemonavenir.com, on se retrouve aujourd’hui pour la 3ème interview de mon défi et aujourd’hui, je prends un petit café en compagnie de Zoé, bonjour !

Z: Bonjour

C: Alors Zoé est-ce que tu peux te présenter ?

Z: Alors je m’appelle Zoé, j’ai 17 ans, j’habite en région parisienne et je viens de passer mon bac donc j’attends les résultats là…

C: Quel bac tu as passé ?

Z: Je viens de passer un Bac S

C: Un bac S, d’accord. On va revenir un peu sur ton parcours depuis la 3ème, c’est-à-dire depuis le moment où on commence à faire des choix d’orientation, est-ce que tu t’es dirigé vers la voie générale au niveau du lycée ?

Z: Alors tout de suite je me suis dit que je voulais faire un BAC général, alors je me suis mise à chercher des options plutôt que des voies…

C: Des filières

Z: Des filières particulières, donc comme au collège je venais de rentrer dans une classe à horaires aménagés musique, j’ai commencé à chercher des options musique ou arts du spectacle mais j’ai vite laissé tomber, parce que je me suis dit que je pouvais faire quelque chose à côté et que ça ne me gênait pas d’aller dans le lycée de ma ville donc pouvoir me concentrer bien sur mes études et pas avoir à faire 1H30 de trajet tous les matins, comme ça…

C: Oui, pour aller dans un lycée avec ce genre d’option ?

Z: Oui

C: D’accord donc au collège, si je comprends bien tu étais dans une classe spécifique, tu as préparé une classe CHAM…

Z: Oui alors en 6ème je suis rentrée en classe CHAM, au collège Joliot Curie, c’était la première année qu’il y avait cette classe, donc concrètement 2 après-midi par semaine on était au conservatoire donc on avait des cours de chorale, de formation musicale et d’instrument.

C: D’accord

Z: Et donc du coup pendant les 4 ans j’ai fait mes années scolaires normales, j’ai suivi le même programme que tous les collégiens mais en parallèle j’avais une formation musicale assez importante, et au conservatoire, et au collège. Tous les ans, on avait des projets avec le conservatoire, la ville.

C: D’accord et est-ce que ca t’a plu ?

Z: Oh oui vraiment ! Je ne sais pas vraiment ce que j’aurais comme passion aujourd’hui si je n’avais pas fait la classe CHAM parce que j’ai vraiment découvert le monde de la musique grâce à la classe CHAM, je ne faisais pas d’instrument avant… Read More

Mon défi vidéo : interview de Mathias, collégien de 14 ans

Retranscription de l’interview

C: Carole – M : Mathias


C: Bonjour c’est Carole du blog jaimemonavenir.com, aujourd’hui je suis chez Mathias, on se retrouve pour la seconde interview de mon défi « 10 interviews de jeunes en vidéo au sujet de leur orientation d’ici la fin du mois de juillet. Bonjour Mathias !

M: Bonjour

C: Alors Mathias, je vais te présenter brièvement, donc tu as 14 ans, tu habites Fontenay sous bois (dans ma ville ! ) et là tu viens de terminer ta 4ème et donc tu rentres en 3ème à la rentrée, c’est bien ça ?

M: Oui

C: Je voulais savoir est-ce que tu as déjà travaillé dans le cadre du collège sur ton orientation ?

M : Cette année on a travaillé pendant en cours sur l’orientation…On a travaillé avec une prof du CDI, donc du centre…

C: La documentaliste

M: Oui. Elle nous a donné des livres qui étaient chacun dans un thème différent, il y avait les langues, enseignement, militaire donc plein de choses et donc c’était présenté de plusieurs façons, il y avait les diplômes qu’il fallait avoir, les témoignages de personnes qui faisaient ces métiers et d’autres informations.

C: D’accord donc si je comprends bien c’étaient des livres sur les secteurs d’activité, à l’intérieur de ces livres il y avait des explications sur les métiers de ces secteurs d’activité là et des témoignages de personnes qui exercent ces métiers là ? (Il acquiesce). Qu’est-ce qu’il y avait dans ces témoignages exactement ?

M: Le métier que faisait précisément ces personnes là, si elles aimaient leur métier… Read More

Mon défi vidéo : interview d’Edma, 16 ans, en seconde ESABAC

Retranscription de l’interview

C: Carole ; E: Edma


C: Bonjour Edma

E: Bonjour

C: D’abord merci d’avoir accepté cette interview. Alors on va te présenter un petit peu. Tu as 16 ans, tu habites à Paris et tu es actuellement au lycée Claude Monet dans le 13ème arrondissement, et alors cette année, tu as fini l’école, tu es en vacances, et cette année, tu étais en quelle classe ?

E: Alors j’étais en seconde ESABAC, donc au lycée Claude Monet

C: D’accord est-ce que tu peux nous expliquer ESABAC car je pense qu’il y a beaucoup de personnes qui ne connaissent pas cette section qui est un peu particulière…

E: Esabac c’est un bi-cursus où à la fin on sortira avec un bac italien et français et qui pourra nous permettre de travailler ou faire des études italiennes et donc pendant les 3 ans, on va étudier la littérature italienne, on va étudier le programme d’histoire géographie, il sera divers de celui du français, enfin, du programme normal et il sera aussi en italien, fait dans la langue italienne.

C: En langue italienne. Donc en fait vous avez deux cours qui se font en italien ? Et le reste se fait en français ?

E: Oui

C: Est-ce qu’il y a d’autres particularités ? Read More

Du chant à la comédie musicale : mon meilleur souvenir de spectacle

Spectacle de comédie musicale

Cet article participe à l’événement Votre Meilleur Souvenir de Spectacle créé par Sébastien du blog Monter-Un-Spectacle.comVous pouvez voir les autres participations sur la page https://monter-un-spectacle.com/votremeilleursouvenirdespectacleVous pouvez également participer à l’événement en rédigeant un article : voir les conditions ici.


D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours eu du mal à faire des classements et donc à élire « The best of… ». Et les spectacles ne font pas exception ! Certains, parmi ceux que j’ai faits, m’ont marqué plus que d’autres, ont laissé leur empreinte, mais je suis bien incapable de les hiérarchiser…Alors je vous propose un voyage dans le temps vers ces instants bénis qui ont laissé dans mon corps et dans mon esprit une trace merveilleuse…

Read More

Je ne veux PAS être ingénieur ou le refus de la voie royale

Le témoignage de MagaliVoici le témoignage de Magali, créatrice du blog Parents du 21ème siècle

« D’aussi loin que je me souvienne, à l’âge où les autres enfants répondaient POMPIER ou INFIRMIERE à la question « qu’est-ce que tu veux faire quand tu seras grand ? »…. j’ai toujours répondu PAS INGENIEUR. 

Mais pourquoi donc ?! 

Dans la ville où j’ai grandi, il y avait beaucoup d’ingénieurs. Mes parents étaient ingénieurs, une bonne partie de leurs amis aussi. Sans trop bien comprendre ce que cela voulait dire, j’avais dû intégrer que la voie du bon élève était toute tracée… et j’ai toujours préféré sortir des sentiers battus. 

Mais JE ne VEUX PAS, ça n’a jamais fait une orientation. 

Il m’a fallu bien longtemps pour trouver mon rêve à moi ; ce qui me motivait vraiment. C’est en seconde que mon rêve m’est tombé dessus. Enfin, deux rêves pour faire simple ! Et pas franchement compatibles entre eux. 

Le premier : passer un CAP cuisine, pour en finir avec l’ennui sans fin de la voie générale et apprendre enfin quelque chose qui me plaisait. Le deuxième : faire une école de commerce pour mieux promouvoir les inventions… des ingénieurs ; inventions qui, de ma courte expérience locale, avaient la fâcheuse tendance à rester au placard.  Read More

Il n’est jamais trop tard pour trouver sa voie

Le témoignage d'Emeline

Voici le témoignage d’Emeline, créatrice du blog Petit enfant deviendra grand

Elle a souhaité également témoigner du parcours d’un ami, Cédric, qu’elle jugeait intéressant et que vous trouverez à la suite.


Collège et premier stage

« J’ai toujours été « scolaire », je ne me souviens plus si la question de mon orientation s’est posée au collège… 

Nous avions tout de même un stage à faire en entreprise. J’ai choisi de me tourner vers un domaine qui me passionnait : les voyages. J’ai donc effectué une semaine de stage d’observation dans une agence de voyage. Et là… déception… c’était beaucoup moins exotique que ce que j’imaginais. S’il y avait des avantages sur les prix des voyages par exemple, le métier consistait surtout à en chercher sur son ordinateur. Cela ne me correspondait pas et j’ai alors pris conscience de l’importance de faire des stages pour découvrir un métier

Seconde générale et deuxième stage

Je suis ensuite allée en seconde générale. Nous avions à nouveau la possibilité d’effectuer un stage en entreprise. J’ai choisi le deuxième domaine qui m’attirait : le paramédical. J’ai donc pu découvrir le milieu d’un laboratoire et d’une pharmacie en milieu hospitalier. Et là encore, merci le stage… A la pharmacie, la plus grande partie du travail était de ranger des médicaments et au laboratoire, de mettre des tubes à essai dans des machines. Read More

Une voie toute tracée

Le témoignage de Carole

Voici le témoignage de Carole, créatrice du blog Adolescence Positive

« Merci Carole pour cette formidable idée, de me proposer de témoigner sur ce sujet crucial qu’est l’orientation à l’adolescence. »

Rentrer dans le moule

« Jusqu’en classe de seconde, j’étais une élève en parfaite adaptation avec le moule de l’éducation nationale. Mes résultats scolaires excellents m’avaient même permis de prendre deux ans d’avance sur mes petits camarades, grande fierté de mes parents, et surtout de mon père qui n’avait pas eu accès, à son grand regret, aux études secondaires.

J’avais bien essayé de me rebeller, de faire le « Guignol » au collège en cours de français et de mathématiques … Je disais même en fin de 3e à mes camarades de classe : « Oh, je vais en 2nde, mes parents m’obligent ».

J’étais donc promise à la voie royale des années 80, le fameux « Bac C », puis médecin comme ma sœur aînée, ou pharmacien comme en rêvait ma mère, ou ingénieur comme ma sœur cadette, ou un autre métier qui « en jette », et qui m’assurerait une totale « indépendance ». Read More

Pour trouver ma voie, j’ai appris à m’écouter

Le témoignage de Delphine

Voici le témoignage de Delphine, coach de vie positive et créatrice du blog Une vie merveilleuse

« J’ai vécu une adolescence éteinte. Éteinte de vie, éteinte d’envie. C’est triste quand j’y pense, parce que ce n’était pas ma nature, petite j’avais énormément d’envies ! Mais comme toutes mes envies étaient très rapidement classées dans la catégorie « irréalisables, pas pour toi », j’ai fini par ne plus en avoir. Et petit à petit j’ai donc fini par m’éteindre, éteindre la lumière de la pièce « envie » au fond de moi, et me mettre en mode mouton.
C’est quoi le mode mouton ? C’est le mode « Je suis le mouvement, j’écoute bien ce que disent les autres et surtout je ne m’écoute pas moi même». J’étais donc convaincu à cette époque que les meilleurs personnes pour trouver ce pourquoi j’étais faite dans la vie, c’étaient les autres.

Mes parents, enfin surtout ma mère, mes profs, mes conseillers d’orientation, mes copines, un peu. Mais le truc c’est que personne n’avait le même avis. Certains me voyaient économiste, d’autres prof d’anglais, d’autres secrétaire comptable… comment choisir alors ? Read More

Soyez prévenu(e) dès que je publie un nouveau contenu et recevez gratuitement mon guide Cliquez ici
Hello. Add your message here.